NULL

Déshydratation

22 août

Déshydratation

Déshydratation

La déshydratation survient lorsque des pertes excessives d’eau ne sont pas compensées, après une diarrhée par exemple. Il est important de la reconnaître dès les premiers symptômes : soif, sécheresse des lèvres… Quelques bons réflexes permettent de se réhydrater rapidement.

Qu’est-ce que la déshydratation ?

La déshydratation correspond à un manque d’eau et de sels minéraux dans le corps, essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

L’eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est d’environ 60 %.

La teneur totale en eau du corps humain dépend de :

  • La corpulence de la personne : plus cette dernière est maigre, plus la proportion d’eau de son organisme est importante ;
  • L’âge : la proportion d’eau dans le corps diminue avec les années. Lorsque les tissus vieillissent, ils perdent de l’eau qui est remplacée par de la graisse. Ainsi, l’eau représente 75 à 80 % du poids d’un nouveau-né, 65 % de celui du nourrisson de plus d’un an et 60 % de celui de l’adulte.

Le corps humain ne peut pas stocker l’eau car il élimine en permanence de l’eau essentiellement par l’urine, la respiration et surtout la transpiration. Pour maintenir l’organisme en bonne santé, les pertes en eau doivent toujours être compensées par les apports (essentiellement l’alimentation avec un apport adéquat en boissons).

Certaines personnes sont plus à risque de déshydratation :

  • Les nourrissons, dont le corps est très riche en eau ;
  • Les personnes âgées, qui retiennent moins bien l’eau et le sel que l’adulte et sont peu sensibles à la sensation de soif ;
  • Les personnes souffrant d’une maladie chronique (par exemple, un diabète).

Quelles sont les principales causes de déshydratation ?

  • À la suite de diarrhées, des vomissements ;
  • Dans certaines maladies chroniques (diabète déséquilibré avec un taux excessif de sucre dans le sang…) ;
  • En cas de prise excessive de médicaments laxatifs en cas de constipation ou de diurétiques (médicaments qui augmentent la production d’urine) ;
  • Lors d’une prise excessive d’alcool qui a un effet diurétique ;
  • En cas de transpiration excessive (liée à une canicule, à des efforts sportifs ou professionnels prolongés et importants, lors d’un épisode de fièvre surtout chez l’enfant ou la personne âgée…) ;
  • Lorsque l’apport en eau et sels minéraux ne compense pas les pertes.

Les différents symptômes :

  • Une sensation de soif ;
  • Les lèvres sèches ;
  • Perdre un peu de poids (perte inférieure à 5 % du poids du corps) ;
  • Sensation d’une fatigue anormale ;

 

Que faire en cas de déshydratation ?

En cas de déshydratation, il est important d’évaluer la gravité des symptômes, de reconnaître les situations où il faut appeler les urgences et de savoir quelles mesures prendre lorsque la déshydratation est peu importante.

 

Comment réagir en cas de déshydratation grave ?

Il s’agit d’une urgence. Soyez particulièrement vigilant si la déshydratation touche un nourrisson, une personne âgée ou présentant une maladie chronique.

Appelez le numéro d’urgence médicale en composant le 15 ou le 112..

Suivez ces consignes :

  • Allongez la personne ;
  • Découvrez-la ;
  • Rafraîchissez-la par application de linges humides ;
  • Éventez-la ;
  • Compensez ses pertes en eau et en sel : donnez-lui à boire fréquemment et plus que d’habitude, notamment des boissons contenant assez de sucre et de sel (eau sucrée, bouillons de légumes salés).
© Copyright - 2022 : Tous droits réservés | Mentions Légales